Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 13:30

 

 

Hier c’était le 21 décembre 2012, le jour de la fin du Monde.

 

J’ai attendu toute la journée, à travailler au milieu de la foule des magasins d’avant Noël, à l’affut du moindre signe de cataclysme, mais aucune trace d’un début de la fin.

Alors, fatigué, je me suis endormi dans l’incertitude d’aujourd’hui. Me réveillerai-je et si oui, dans quel état serait le Monde ?

 

Si notre planète échappait à l’anéantissement total, fallait-il s’attendre à la retrouver dans l’état de Chaos digne de Mad Max avec des foules errantes obligées de se battre pour survivre au milieu de hordes sauvages ?

 

 

 

 

Ou bien, des milliers de cadavres, sortis de leurs tombes, allaient-ils venir frapper à ma porte pour me « zombifier » ?

 

 

 

 

Mais non, rien de tout cela ! Ce matin, en ouvrant mes volets, le jour s’était levé comme tous les autres jours, et mes 2 pigeons étaient encore là, comme tous les autres matins, sur mon appui de fenêtre, à regarder la pluie qui tombait.

 

Pour être certain que le temps ne tournait pas à l’envers depuis cette nuit, j’ai regardé les news et je me suis senti rassuré… pas de fin de notre Monde, tout va bien…

L’Amérique continue de panser ses plaies depuis qu’un pauvre garçon a tiré des enfants comme des lapins, pendant qu’à Damas un dictateur continue de prendre son peuple pour cible.

La Palestine est toujours sous le siège.

A peine sorties d’Afghanistan toujours en chaos où nous avons malgré tout sauvé le gaz, nos troupes s’apprêtent à intervenir au Nord Mali pour sauver l’uranium.

Les banques et les investisseurs continuent de posséder le monde et réclament toujours le remboursement de la dette à tous les habitants de la Terre sous la menace de l’exclusion de leur pays de l’économie mondiale.

Le nombre de personnes dans la misère grandit de jours en jours sur tous les continents, même dans notre vieille Europe et cette nuit encore, des milliers de pauvres ont dormis dehors, pendant que la spéculation et les profits de certains s’accroissent toujours plus à grand coups de licenciements, plans sociaux et délocalisations.

Bref, nous sommes sauvés et la Terre va pouvoir continuer à se réchauffer tranquillement… mais jusqu’à quand ?

 

 

 

Pour l’instant, nous allons fêter Noël et la nouvelle année joyeusement quand même et attendant que le Printemps revienne un de ces jours.

Bonnes fêtes à toutes & tous

Published by lobotomie - dans Social
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 16:44

Une jolie vallée au milieu des champs et des bois.

La nature y est douce, l’air y est d’une grande pureté et les oiseaux y remplissent le ciel.

les-coquelicots 4153

C’est là que depuis plus de cent ans, les enfants parisiens atteints de tuberculose venaient se remplir les poumons dans cet endroit bucolique, souvent pour de longs séjours… et souvent aussi pour y mourir.

La terrible maladie a aujourd’hui heureusement régressé.

Le sanatorium a donc ouvert ses pavillons à d’autres affections: respiratoires, cancéreuses, cardiaques…et pour ceux pour lesquels la médecine ne peut plus rien, il y a là une petite unité de soins palliatifs pour y finir leurs jours dans la décence, à l’abri des douleurs, entourés des attentions du personnel infirmier spécialement formé et de l’amour de leur famille.

C’est là aussi que je viens tous les 2 jours pour accompagner ma mère et pour voir mon père, depuis que son corps a décidé de lui faire des misères et que la médecine a déclaré son impuissance à le défaire de ce mal qui lui ronge toutes ses forces physiques sans atteindre pour l’instant celles de son esprit qui ne demande qu’à vivre et guérir.

Je sais qu’un jour prochain cet endroit si beau et cet hôpital si utile, je vais les détester mais aujourd’hui , ma mère, ma sœur & moi, nous ne pouvons penser que jour après jour même si nous le savons, bientôt, notre cercle familial sera brisé à jamais et qu’il faudra le recomposer autrement…sans sa présence, pour le reste de notre passage ici.

Il faudra alors penser très fort à ma mère qui n’a jamais vécu un jour sans lui pendant ses 63 années de mariage.

les-coquelicots 4159

Mais pour l’instant, la vie continue, suspendue à un fil, ténue, en déséquilibre… parce que simplement, au-delà de toute logique, l’espoir perdure tant que le souffle de sa respiration remplit l’espace de la chambre 232 dont la pendule ne s’arrête jamais.

Mon père dort doucement pendant qu’une bête immonde lui bouffe le ventre.

Je sais qu’aimer c’est aussi une souffrance et qu’aucune larme ne peut transformer la réalité.

Je sais que nous sommes aussi éphémères que ces gentils coquelicots au bord de ce champ de blé… déjà condamnés à être fauchés.

Je sais tout cela mais lorsqu’il se réveille, qu’il mange et qu’il nous parle de sa voix désormais sans timbre : il est encore en vie et nous lui sourions.

les-coquelicots 4157 modifié-1

cliquez sur une image pour le diaporama

 


Published by lobotomie - dans Social
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 19:28

Le Marchand de masques

Le jardin du Luxembourg à Paris, situé en plein coeur du quartier Latin, est assurement un des endroits les plus visités des touristes et aussi un des lieux de promenade parmi les plus fréquentés des habitants de la Capitale et des étudiants du quartier dès les premiers rayons du soleil.

Personnellement, lorsque j'étais petit, vivant en banlieue ouest, ma mère nous y emmenait ma soeur et moi pour y voir le théatre de marionnettes, ouvert alors les jeudis après-midi.

On doit ce jardin, d'abord de 8 hectares, à Marie de Médicis au 16 siècle, qui allait y entrainer le jeune Louis XIII à la chasse, pour qui on lâchait des marcassins dans le parc.

Au fil du temps et des régimes, le parc a évolué, comptant aujourd'hui 23 hectares (dont 21 ouverts au public), pris sur les terrains des religieux et il y abrite désormais le Palais du Sénat.

Tous les grands jardiniers et décorateurs du XVIIième siècle à nos jours, tels Lenôtre, en ont fait un lieu à la fois de jardin à la Française aux contours savamment traçés et de jardin à l'anglaise, plus naturel, proche de la nature et de la flore locale.

Il compte également de multiples activités, comme un verger des cultures parisiennes, une école d'apiculture reconnue, des terrains de sport et des attractions pour les enfants en faisant le plus grand parc de Paris.

Il recèle en outre de nombreuses oeuvres d'arts allant des scultures des Reines de France médiévales, aux oeuvres modernes à l'effigie ou en hommage aux grands hommes et artistes de la Capitale... en passant par les grands noms du XIXième et du début du XXième siècle.

Voir ici pour tous les détails

Parmi les nombreuses oeuvres d'arts, je vous propose celle-ci, de Zacharie Astruc (peintre,sculteur et poète impressionniste) qui fit en une statue (son célèbre "marchand de masques"), l'inventaire des grands personnages qui marquèrent son époque en 1883.

Jardin-du-Luxembourg-au-Printemps 3027 modifié-1

 

Jardin-du-Luxembourg-au-Printemps 3023 modifié-1

 

Jardin-du-Luxembourg-au-Printemps 3025 modifié-1

 

Jardin-du-Luxembourg-au-Printemps 3028 modifié-1

 

Jardin-du-Luxembourg-au-Printemps 3029 modifié-1

 

Jardin-du-Luxembourg-au-Printemps 3030 modifié-1

 

Jardin-du-Luxembourg-au-Printemps 3031 modifié-1

 

Jardin-du-Luxembourg-au-Printemps 3032 modifié-1

 

Reconnaitrez vous ces grands personnages parmi les masques ?

Il est à noter que la sculture originale tenait également 2 masques dans la main droite, aujourd'hui disparues avec sa rénovation des années 2000.

Pour voir l'ensemble de mes photos du jardin du Luxembourg, cliquez sur une des photos !

Bonne semaine à toutes &  tous.

 


 

  

  






 

 


Published by lobotomie - dans Paris
commenter cet article
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 18:37

Après les tueries racistes de Montauban et de Toulouse, je fais une entorse à la ligne de conduite que je m'étais fixé de ne plus alimenter mon blog jusqu'à la mi avril pour cause d'occupations personnelles intenses...

Comme beaucoup, j'ai été profondément choqué par les tueries racistes et antisémites perpétrées à Montauban et à Toulouse.

Comme beaucoup, je ne peux m'empêcher de me poser la question du pourquoi, du qui, du pour qui ?

Tueur raciste isolé ? Fou sanguinaire ? Tueur professionnel commandité par une organisation ? laquelle ? quelle récupération politique ?

Je me doutais que dans cette campagne présidentielle, il se passerait des choses, mais là, trop c'est trop !!!

A l'heure du plan "écarlate" et de la suspension de la campagne présidentielle pour cause de tueries racistes et antisémites, il serait bon que certains politiques réfléchissent à la portée de leurs propos et de leurs actes, sous couvert de débats sur l'immigration, sur la délinquance, sur l'identité nationale ou la manière de tuer les animaux de consommation ...

Quelques photos de manifs à Paris pour ramener à un peu des réalités de la politique appliquée dans ce pays:

PICT0020

 

PICT0033

 

PICT004000 modifié-1

 

PICT0060

 

PICT0014

 

PICT0065

 

Une petite vidéo :

 

En dehors des simagrées sous le coup de l'émotion causée par les terribles évènements, réfléchissons tous à la société que nous voulons...
Published by lobotomie - dans Social
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 23:58

Bordel, depuis ces dernières années, je n’ai fait que travailler comme un imbécile sans jamais être augmenté autant que « le coût de la vie » ne progressait, plongeant encore plus de populations dans le chômage et la désespérance (17 millions en Europe) !

 

 

Je n’ai même pas été malade plus de 2 jours consécutifs malgré ce que je bouffais ou endurait (merci la providence !) ; J’ai évité tous les accidents du travail malgré la dégradation des conditions de vie, mais il semblerait que je n’en ai pas fait assez pour éviter la « CRRRRRIIIIIISE » !!!!!!!!!!

Le pire, c’est que personnellement, je n’ai contracté aucun crédit mais qu’il paraît que je suis endetté à mort !

Il paraît que « Ma protection sociale » pour laquelle je cotise sans en user est en déficit… que l’Etat n’a plus les moyens d’assurer « Ma Sécurité », « Ma Justice », « Mes moyens d’Education » pour moi et les générations futures, « Mes Services Postaux et de Télécommunications» publics, « Mon transport » pour me rendre à mon boulot, « Mon Energie » que je consomme l’hiver avec mes 2 radiateurs électriques reliés sur le réseau EDF à Energie nucléaire, « Mes routes » Etatiques, « Mon Eau »…. qu’il faille tout refiler aux Compagnies privées des petits copains qui feront des profits soumis aux investisseurs de la Bourse et que tout ce qui faisait que j’étais encore un Citoyen doit être détruit pour faire de moi un « client » de Ma France.

Je me rappelle pourtant d’une époque avant 2002, où le patronat et la droite hurlaient au scandale de l’excédant des recettes de cette même protection sociale ! (je n’ai pas perdu la mémoire, moi !).

Le summum de ce raisonnement culpabilisateur, c’est qu’il semblerait que mêmes les retraités qui ont travaillé et cotisé toute leur vie soient aujourd'hui considérés comme des inutiles et des coupables de l’état de la société... voir des nuisibles: un centre de coût malgré ce qu'ils dépensent par ailleurs !

La valeur « travail » au service de l’investissement, pffff  !

Alors, les salariés des métiers difficiles n’auraient plus qu’à mourir un peu plus tôt pour que les gestionnaires puissent équilibrer leur budget (ça rappelle d’autres époques ce genre de calculs).

Même jugements idiots sur les 35h sans aucune preuve à l’appui en termes économiques notamment dans les domaines du tourisme, des loisirs ou de l’artisanat : les secteurs les plus florissants actuellement en France !

Un peu de mémoire n’est pas inutile : il y a à peine deux ans, les banques étaient au bord de la faillite à cause d’investissements hasardeux dans des crédits à la consommation insolvables.

Nos Etats les ont renfloué avec nos impôts pour éviter que le système ne sombre… sans aucune contrepartie ni diminution de la dette.

Le résultat, c’est que ces mêmes banques aujourd’hui, au nom du maintien du système et pour renflouer leurs caisses, réclament aux Etats trop « emprunteurs », la diminution de leur taux de crédit.

La France est dans la liste et pour cause : entre 2007 et 2012, la dette nationale est passée de 65% du PIB (production des richesses en France) - qui  est le taux de crédit généralement admis par les banques -, à 90% du PIB ! La pire des gestions de toute la 5ième République !

Souvenons-nous comment Sarkozy (à l’image de son gourou Bush) appelait alors au crédit et à l’endettement pour relancer l’économie !

Avec des plans d’austérité à répétition d’économies de 1,5% de diminution par an, il nous faudra donc pratiquement 17 ans d’austérité à coups de destruction de l’ensemble de nos Services publics et de nos salaires pour compenser ces 5 années de dépenses inconsidérées !

Alors, un peu marre d’entendre les idioties sur un coût du travail trop élevé en France, d’un manque de flexibilité et autres absurdités !

Notre pays est la cinquième puissance financière mondiale, il compte la proportion la plus élevée des individus les plus riches au monde… et nos salaires - cotisations sociales compris - y sont moins élevés que dans la plupart des pays d’Europe du Nord moins endettés que nous !

Ca, ce sont des faits vérifiables facilement dans les documents officiels consultables par tout un chacun et non pas par des « sentiments » ou des « opinions » d’engagés politiquement partisans !

Marre de payer pour des incompétents, marre de payer pour la survie d’un système sanguinaire qui écrase les populations innocentes qui produisent les richesses, marre d’une culpabilisation de faits qui ne sont imputables qu’à une minorité financière et à une classe politique complice, exonérées de toute charge & responsabilité, et non pas au monde du travail qui n’arrête pas de payer les additions !

Je fais beaucoup de photos de la vie courante de ce que je vois autour de moi, mais il y en a de la misère qui m’entoure que je ne peux me résoudre à fixer, tellement la souffrance et la pudeur des individus me l’interdit, mais pourtant, elle existe d’une manière dramatique et elle touche de plus en plus de personnes chaque jour.

 



 Cliquez sur la photo pour ouvrir le diaporama
PICT0119 modifié-10

Published by lobotomie - dans Social
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 00:23

Pas de grande ville à moins de 350 kilomètres au Sud avec Las Végas dans le Nevada et au Nord de l'Utah avec Salt Lake City à 400 bornes. Pour les visites, vaut mieux prévoir de planter sa tente dans la forêt nationale de Dixie...

C'est là que se trouve le parc national de Bryce Canyon.

 

 

Aujourd'hui faiblement peuplée, la région a pourtant été habitée depuis 12 000 ans. Les indiens Païutes vivent dans ces lieux et le nom du site vient d'un pionner mormon qui y implanta un village vers 1870.

Parmi tous les parcs nationaux de l'Ouest des Etats-Unis (très protégés), c'est sans doute le parc le plus magique de part son incroyable particularité géologique.

Etendues sur 145 km2 et perchées à une altitude de 2700 m où la vue se prolonge jusqu'à 250 kms à la ronde, ses cimes de boxites rouges entremêlées de couches de calcaire blanc dues à l'érosion et autres roches jaunes ou bleutées, font apparaître sur leurs aiguilles, arches et hoodoos finement ciselés, tout le travail du temps, d'une beauté incomparable

Les roches sédimentaires y forment parfois des figures étranges.

Les Païutes racontent qu'avant l'arrivée des "hommes", des créatures animales à forme humaine appelées "To-when-an-ung-wa" habitaient ces lieux.Ayant commis de mauvaises actions, les coyotes transformèrent ce peuple en statues de pierre.

Ils appellent cet endroit "Angka-ku-wass-a-wits" soit "Figures peintes en rouge"


Quelles photos pour vous convaincre de l'intérêt du site :

Bryce Canyon 008

 

Bryce Canyon 001

 

Bryce Canyon 002

 

Bryce Canyon 009

 

Bryce Canyon 011

 

Bryce Canyon 015

 

Bryce Canyon 012

 

Prêts pour une petite randonnée ?

Bryce Canyon 003

 

Bryce Canyon 004

 

Bryce Canyon 038

 

Bryce Canyon 019

 

Bryce Canyon 0310

 

Bryce Canyon 036

 

Bryce Canyon 023

 

Bryce Canyon 037

 

Bryce Canyon 039

 

J'ai saisi sans le vouloir un coyote en maraude, vous le voyez en bas et au centre ?

Bryce Canyon 060

 

Pause déjeuner avec ... non, non ! ce n'est pas un écureuil mais un chien de prairie. Une sorte de Tic & Tac, quoi !

Bryce Canyon 056

 

Interdit de leurs donner à manger sous peine d'amende, mais l'animal est malin : il prend la pause dès que l'on se saisit de l'appareil photo, alors chuuuut !

Bryce Canyon 057

 

Quelques derniers clichés avant la nuit:

Bryce Canyon 027

 

Bryce Canyon 041

 

Bryce Canyon 061

 

Bryce Canyon 062

 

Bonne visite à toutes & tous et pour en voir un peu plus, n'oubliez surtout pas de cliquer sur un des clichés pour le diapo... et de s'en prendre plein les mirettes.

Au fait, c'était en juillet 2003.

 

 

 

 

 

Published by lobotomie - dans Voyages
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 20:24

Si on devait décrire l'âme de Paris en un seul mot et un seul objet, pour moi ce serait la Seine.

De l'île de la cité où régnèrent les rois de France et qu'ils quittèrent pour échapper aux révoltes du peuple qui les enfermaient sur leur îlot, là où se dresse aujourd'hui le Palais de Justice, jusqu'aux jolis canaux qui la relient aux autres voies fluviales, les flots de la Seine sont le coeur et le sang de la capitale.

La Seine, bien malgré elle, a vu toutes les révolutions, tous les massacres dont le dernier en date fut la "ratonnade" pendant la guerre d'Algérie commanditée par le préfet de police Maurice Papon.

Rive droite et rive gauche ont longtemps délimité ses populations d'un côté bourgeoise et de l'autre populaire.

Comme le décrit si bien Francis Lemarque en quelques notes et quelques mots:

"mais la Seine, elle préfère voir ses jolis bâteaux se promener sur elle et au fil de son eau jouer aux Caravelles... à la Seine

 

 

Je vous invite à une escapade hivernale romantique le long de ses rivages, du côté du canal St Martin jusqu'au port de plaisance de la Bastille, le long des rives du fleuve du Pont-Neuf à Bercy et enfin vers le canal de l'Ourq entre Stalingrad et la Villette.

Bonne promenade à tous.

 

cliquer sur une image pour accéder au diaporama complet

Paris-sur-Seine 2640

 

Paris-sur-Seine 2652

 

Paris-sur-Seine 2658

 

Paris-sur-Seine 2661

 

Paris-sur-Seine 2710

 

Paris-sur-Seine 2764 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 2770 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 2863 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 2893 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 2894 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 2920 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 2922 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 2943 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 2968 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 2978 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 3000 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 2954 modifié-1

 

Paris-sur-Seine 3004 modifié-1

 

Un petit lien tout mignon, trop beau:

 

 

Bonne journée, soirée, matinée... et rendez-vous dès la saison prochaine

 


 


Published by lobotomie - dans Paris
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 10:42

En cette période de grand froid, les paysages de notre pays ont parfois pris des airs de Grand Nord, l'occasion pour moi de me remémorer un voyage en Islande et ces grands glaciers.

L'Islande est située sur les plaques techtoniques des continents européens et américains et la faille affleure par endroits au niveau du sol. L'activité géologique y est en perpétuel mouvement pour donner des paysages et phénomènes d'une beauté exceptionnelle aux couleurs improbables : Geysers, Terres déchiquetées, Roches basalthiques, Cascades, Glaciers et Volcans qui contrastent avec la douceur de la végétation des Fjords où vivent les populations.   

Je vous présente quelques clichés du spectaculaire lagon du lac Jökulsàrlon où la langue glaciaire Breidamerkurjökul vient se jeter dans le lac d'eau douce, formant des icebergs qui glissent doucement vers la mer.

Sous les 1000 mètres d'épaisseur de glace du Vatnajökull se cachent des volcans toujours en activité dont les éruptions de laves transversent parfois le glacier.

Photo 1 

Véhicules amphibies pour s'approcher du glacier au milieu des icebergs

Photo 3

 

Photo 10

 

Photo 2

 

Photo 4

 

Photo 5

 

Photo 6

 

Photo 7

 

Photo 8

 

Photo 9

 

Pour terminer la visite du lagon, une chanteuse aussi magique que son mystérieux pays :

 

 

  

Published by lobotomie - dans Voyages
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 20:12

 

Le 14 février, les amoureux se déclarent leur flamme et se font des petits cadeaux.

Mais d’où vient donc cette tradition ?

 

Les St-Valentin furent plusieurs, au nombre de trois plus exactement, tous chrétiens et tous suppliciés pour avoir accomplis des guérisons miraculeuses dans les années 200.

Les deux premiers auraient été des évêques romains ou bien grecs et le dernier africain.

C’est au moyen-âge qu’en Angleterre et en France, il aurait été admis qu’à partir du 14 février, les oiseaux cherchaient à s’accoupler. C’est ainsi qu’il fut convenu que chaque « Valentin » déclarerait son amour à sa « Valentine » à cette date…

Aujourd’hui, la tradition demeure et la société du commerce est là pour le rappeler aux amoureux !

 

Compte-tenu de la conjoncture économique difficile et des conditions météorologiques tellement pénibles, je vous suggère un peu cadeau musical gratuit qui aura l’avantage de réchauffer les corps et de réjouir les cœurs et les âmes des plus endurcis.

Je vous propose de partager le Rod !

 

Rod Steward est un chanteur d’origine écossaise qui se fit connaître du grand public en 1971 par son album aux saveurs pop & folk intitulé « Maggie May ».

Un de ses musiciens s’appelait Ron Wood (le futur guitariste des Rolling Stones).

Rod Steward eu un jour l’excellente idée de s’autoproclamer comme le chanteur « le plus sexy de la pop » ! mrdrr !

 

Bien sûr, tout ça c’est de l’humour british  et surtout de la bonne musique qui réchauffe, et puis que rêver de mieux que cet homme aux bonnes manières pour toutes les Valentine !

 

PS : je cherche le même costume jaune trop fun, n’hésitez pas à me contacter si vous en voyez un semblable!

Allez, il est l’heure de s’y mettre, on chante tous ensemble : « ô ô ô ô - ô, ôôô ôôôôô -ôô ! ô ô ô ô - ô, ôôô ôôôôô - ôô ! sugar ! »

 

 

Une autre le temps qu'on y est:

 

                                                                                                                                                              Pour finir dans la bonne humeur ! Bonne St Valentin à toutes & tous

 

Published by lobotomie - dans les exilés du post
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 20:10

 

Cela s’est passé à Point-Pleasant, une petite ville de Virginie Occidentale. A partir de novembre 1966 et pendant l’année qui suivit, une centaine de personnes témoignèrent avoir aperçu une curieuse créature ailée de plus de 2m de haut, à la forme humanoïde et aux yeux rouges luminescents.

mothman.jpg

Ces apparitions eurent lieu principalement aux abords de la zone désaffectée d’une ancienne usine d’explosifs et des marais environnants où les eaux ont été contaminées par les déchets toxiques de l’usine.

Le Mothman (en français : "Homme Phalène" ou encore "Homme Papillon") sera également vu à proximité du pont Silver Bridge qui relie la ville à l’Etat de l’Ohio et qui s’écroula au matin du 15 décembre 1967, faisant 46 morts.

Dès le début des évènements, deux étranges « hommes en noir » furent également aperçus en ville, pendant que certains affirmèrent avoir vu des objets lumineux se déplacer dans le ciel.

Tous ces témoignages seront pris très au sérieux par la police et la presse, des renforts seront envoyés à Point-Pleasant et des battues organisées (sans succès) pour retrouver le Mothman.

Une petite vidéo pour bien comprendre les faits :

 

 

A la suite de la tragédie du pont Silver Bridge, aucune apparition n’aura plus jamais lieu à Point-Pleasant.

La légende prétend, dans diverses régions du monde depuis le XIXième siècle, que l’Homme Phalène apparaît là où vont avoir lieu des catastrophes humaines.

Ainsi, des êtres similaires auraient été aperçus en d’autres lieux comme à Tchernobyl ou bien à New-York le 11 septembre 2001, où le photographe de presse Steven Moran a pris ce mystérieux cliché sur Greenwich Street, alors qu’il suivait les opérations de secours suite aux attentats, pour la chaîne WTC.

2467877905 1

 

 

Aujourd’hui, la ville de Point-Pleasant continue de vivre avec ses souvenirs et de nombreux touristes viennent visiter son petit musée, se recueillir aux bords de l’ancien pont sur la rivière Ohio et prendre des photos de la statue à l’effigie du Mothman.

Bon autant vous le dire, je n’y crois pas un seul instant à ce messager du malheur mais je trouve l’histoire captivante à souhaits et j’espère qu’elle vous plaira autant qu’elle m’a intrigué.

Un conseil : allez visiter la région sur Google Earth, tous les endroits y sont répertoriés et l’on peut y voir encore le reflet des vestiges du Silver Bridge dans les eaux de l’Ohio.

Et pour en savoir plus :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Homme-papillon

En 2002, le film « La prophétie des ombres » (avec Richard Gere) s’inspira des faits qui se déroulèrent à Point-Pleasant.

De même, une équipe de Télévision a enquêté sur place afin de tenter d’élucider le mystère.

Pour les amateurs d’histoires étranges, un vrai régal ce tournage !

 

 

 

Bonne visite à tous

 


Published by lobotomie - dans les exilés du post
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de lobotomie
  • Le blog de lobotomie
  • : Il y a un autre monde mais il est dans celui-ci. Paul Eluard
  • Contact

Il y a un autre monde mais il est dans celui-ci.  Paul Eluard